Accueil  >  Volet culturel et parcours EAC > L’invitation au voyage du lycée Alain Colas

Rubrique établissements en actions

L’invitation au voyage du lycée Alain Colas

Le 21 février 2017 - Laurence Rauline

Après avoir présenté leur spectacle intitulé Curieuses chlorophylles en 2016, les élèves du lycée Alain Colas de Nevers se produiront à nouveau cette année à la Maison de la Culture de Nevers Agglomération. A partir du thème du voyage, ce nouveau projet est le fruit d’une collaboration artistique interdisciplinaire à la manière des ballets russes, sous la houlette de la Compagnie des Alentours Rêveurs et de la Compagnie du théâtre du Temps Pluriel.

Le spectacle sera à l’affiche du Festival des arts, un rendez-vous annuel mis en place en 2002 à la Maison de la Culture de Nevers (MCNA) à l’initiative de l’équipe pédagogique du lycée. L’événement est né et s’est inscrit dans la durée grâce à la stabilité d’une équipe pédagogique motivée par une conviction forte : que les collaborations donnent du sens et de la perspective au travail artistique, quel qu’il soit.

Dans un premier temps, le projet a été initié par une association inédite entre danse et arts appliqués recourant à l’utilisation de tablettes numériques pour créer des effets scéniques inédits. Ensuite le stylisme a été mis à profit dans la scénographie, ce qui a permis aux élèves non-danseurs de se présenter sur scène et ainsi de faire réellement vivre leur projet.

L’année suivante, ce fut au tour des images, fixes puis animées, de venir faire une incursion aléatoire mais cohérente dans le spectacle. Par la suite, les projets cinématographiques ont pris une ampleur croissante et ont soutenu plus fortement le projet thématique.

Les spectacles suivants se sont alors enrichis de l’apport du théâtre avec l’insertion de saynètes réalisées durant l’année scolaire, ce qui a d’ailleurs incité l’équipe à reconsidérer la forme des représentations en fonction de l’ensemble des apports et des supports, qu’ils soient corporels, visuels ou textuels.

Depuis quinze ans, ce projet s’est ainsi développé grâce à l’investissement des élèves et des acteurs d’origine, engagés dans une vraie démarche de partage et désireux d’accueillir de nouvelles formes artistiques.

une aventure créatrice qui suppose rigueur et détermination

Une action de cette ampleur nécessitant d’être anticipée et accompagnée, ne serait-ce que pour la partie technique, trois réunions-bilans sont programmées dans l’année. Les travaux réalisés en cours sont évalués par les pédagogues et les artistes, environ un mois avant le spectacle. Les propositions sont retenues si leur qualité est avérée ou retravaillées pour qu’elles correspondent mieux à la thématique.

Trois jours de répétition sur les lieux de la représentation finale sont nécessaires pour que les élèves, les enseignants et les artistes associés puissent finaliser la mise en scène. La direction artistique est confiée à ces derniers afin que soient dépassées les considérations disciplinaires. Cette expérience requiert un engagement à la mesure de son intérêt, d’autant plus que la « générale » vient clore cette période de travail intense.

La prévoyance et la rigueur n’empêchent pas toujours la confrontation à de nombreux aléas. Pour y faire face, l’envie et la détermination sont des atouts irremplaçables.

des élèves volontaires et motivés

Chaque élève peut s’investir selon ses désirs et ses compétences pour contribuer à la réalisation d’un spectacle total réunissant divers travaux : chorégraphiques, cinématographiques, scénographiques (costumes, décors). Les lycéens impliqués sont prioritairement ceux des sections artistiques. S’y ajoutent parfois des élèves volontaires qui se sont illustrés en éducation musicale, en EPS ou dans le cadre de l’UNSS. Quelques talents individuels repérés peuvent être ainsi mis à contribution, d’autant plus que le renom du projet suscite souvent des vocations.

La création du spectacle constitue un défi pour les élèves des sections artistiques et les équipes pédagogiques du lycée Alain Colas. C’est aussi une véritable occasion de collaboration concrète, voulue par plusieurs enseignants d’arts, fortement impliqués, et attachés à la production d’un spectacle vivant ambitieux.

- représentation le 11 mai 2017 à 20h (salle Philippe Genty) à la MCNA

- équipe de projet  : Catherine Goyard, danse ; Jean-Luc Dieny, arts appliqués ; Catherine Lebaupin, cinéma audiovisuel ; Maryline Arsenault, atelier théâtre ; Hervé Le Gouil, musique.

- artistes associés : partenaire culturel de l’option danse : compagnie Philippe Genty, puis compagnie Les Alentours rêveurs, depuis 2014 ;
partenaire de l’atelier théâtre : Le théâtre du temps pluriel.

Voir en ligne : site du lycée Alain Colas

mai 2017 :

avril 2017 | juin 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Un EPI médias au collège de Saint-Martin-en-Bresse : (100 %)
  • Patrimoines en Bourgogne - appel à projets 2017-2018 : (35 %)
  • David Carkeet, un Américain à Toucy : (20 %)