Accueil  >  événements > Faire vivre sur scène les contes de Grimm

Rubrique dans l'Yonne

Faire vivre sur scène les contes de Grimm

Le 30 janvier 2017 - Laurence Rauline

Cette année, la compagnie Tribu d’Essence, après avoir conduit avec les scolaires le projet "récolte des idéaux", a proposé à plusieurs établissements scolaires de travailler autour des contes de Grimm. Ces textes, qui parlent à l’imaginaire des enfants et adolescents, parce qu’ils interrogent des peurs et des aspirations essentielles, feront l’objet d’un travail d’écriture et de jeu théâtral.

Les ateliers se composent de deux étapes complémentaires. La première consiste en un travail d’adaptation et de réécriture d’une sélection de contes de Grimm. Cet exercice d’écriture collective est réalisé par les élèves en collaboration avec l’adaptateur et l’enseignant qui imaginent des pistes, qui formulent des propositions et qui, selon les âges, les préférences et les capacités, concourent à l’accouchement des idées en aidant à leur formulation.

La seconde étape consiste en une mise en voix collective des textes par les élèves.
Les thèmes sont directement liés aux préoccupations conscientes et inconscientes des enfants et adolescents en fonction de leur âge :
- avec des enfants de 4 à 6 ans : la peur de l’abandon.
- avec des enfants de 7 à 10 ans : le complexe d’infériorité.
- avec des enfants à partir de 11 ans : la fratrie.
- avec des enfants à partir de 15 ans : la réalisation de soi et la soumission féminine.

objectifs généraux

pour l’écriture
- Être dans une démarche d’adaptation théâtrale des contes en interrogeant la place (voire la nécessité) du narrateur et en tentant de faire exister la dramaturgie par l’action et les dialogues.
- Penser une réécriture de nature contemporaine (en transposant les personnages à notre société), qui permettra de s’identifier plus directement aux protagonistes, en étant dans une recherche d’épure dans la forme (qui vise à se recentrer sur le sens profond des enjeux).

pour la mise en voix / mise en jeu collective 
- Permettre aux élèves de s’emparer des textes dans une narration collective et un travail sur le chœur au théâtre.
- Faire émerger une interprétation de personnages à plusieurs, avec des passages de relais (accessoires ou éléments de costumes), avec des propositions d’engagement des corps et de jeux vocaux collectifs (en veillant bien à ne pas mettre en difficulté).
Il est possible d’intégrer les éventuelles compétences musicales et artistiques des élèves.

Participants au projet

A l’école Rive Droite à Auxerre, deux classes sont divisées en deux groupes. Dans la classe de CM1/CM2 de Mme Karina Jäger, un groupe travaille sur le conte « Les Trois plumes » et l’autre sur le conte « L’Oie d’or ».

Dans la classe de CM2 de M. Béthery un groupe travaille sur le conte « La Reine des abeilles », l’autre sur le conte de « Tom Pouce ».

Au collège Maurice Clavel à Avallon, une classe de 5ème à horaires aménagés théâtre (CHAT) encadrée par M. François-Julien Georges travaille sur le conte « Les deux frères ». En collaboration avec la comédienne-clown Adèll Nodé Langlois.

Au collège Abel Minard à Tonnerre, deux classes de 6ème. Cet atelier doit débuter à partir du 10 février 2017.

Au lycée Vauban à Auxerre, une classe de 1ère Pro encadrée par Mme Florence Frèrejacques est divisée en deux groupes : une partie des élèves travaille sur le conte de « Cendrillon », l’autre sur « Toutes fourrures » (Peau d’Ane) renommé « Toutes les peaux ».

représentations 

 
- Au sein de chacun des établissements participants
- Du 13 au 20 mai 2017 au Pôle Rive Droite à Auxerre : dans le cadre du festival Premiers Gestes que la Tribu d’Essence organise.

Voir en ligne : Le site de la Tribu d’Essence

février 2017 :

janvier 2017 | mars 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • 19e Printemps des poètes - Afrique(s) : (100 %)
  • Atheneum - Dijon : (99 %)
  • Maison du Patrimoine - Saint-Romain : (93 %)