Accueil  >  Volet culturel et parcours EAC > Je Tu Il-Elle, la mixité en question dans les métiers du bâtiment

Rubrique établissements en actions

Je Tu Il-Elle, la mixité en question dans les métiers du bâtiment

Le 22 janvier 2017 - Edwige Dessaillen

Imaginé et filmé au lycée des Marcs d’Or à Dijon, Je tu il-elle, le film de la vidéaste et plasticienne dijonnaise Annelise Ragno, balaie les préjugés et stéréotypes que l’on peut encore conserver sur les métiers du bâtiment en matière de mixité filles-garçons. Le film a été projeté au cinéma Devosge à Dijon le 15 décembre 2016, en présence de madame la rectrice, devant un public séduit par les images artistiques et touché par les témoignages de jeunes filles heureuses de pratiquer un métier qu’elles aiment.

Comment permettre la rencontre entre des jeunes femmes et des métiers auxquels ni elles, ni leur entourage n’auraient pensé ? Ce questionnement, à l’origine du film, a pris corps il y a deux ans, grâce à la volonté commune des équipes éducative et de direction et du lycée.

En présence d’Annelise Ragno, très sensible à cette problématique, des temps d’échanges ont été organisés avec les élèves afin de partager leur expérience de la mixité dans la voie professionnelle. Ces échanges sont illustrés par des plans rapprochés de gestes dans les ateliers du lycée. Toutes les voix off du film sont issues de ces réunions. Il a fallu ensuite mettre les lycéens en position d’acteurs devant la caméra, selon le protocole envisagé par la réalisatrice.

choisir librement son parcours de formation

Ce que montre très clairement le film, au travers de gestes professionnels et d’images d’archives, c’est le désir et la volonté farouches de certaines jeunes filles d’affirmer leur choix en matière de formation et de métier. Parfois en opposition avec leur famille, ces jeunes femmes font la preuve qu’une formation librement choisie et assumée permet de s’épanouir, en dehors de toute représentation stéréotypée.

Ces parcours de vie aident à poser un regard différent sur les métiers et ouvrent le champ des possibles.

Après son inauguration en présence de la rectrice et des représentants des collectivités partenaires du projet, le film sera diffusé auprès des collèges bourguignons afin de sensibiliser les jeunes dans le cadre de leur parcours avenir.

Voir en ligne : le blog du lycée des Marcs d’Or

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 71
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Une œuvre au rectorat - appel à productions : (100 %)
  • Culture Arts et Sciences dans l’Académie de Dijon : (100 %)
  • Géolocalisation des structures culturelles en Bourgogne : (94 %)