Accueil  >  Volet culturel et parcours EAC > Quand Prix Goncourt rime avec compte à rebours !

Rubrique établissements en actions

Quand Prix Goncourt rime avec compte à rebours !

Le 6 décembre 2016 - Emmanuel Freund

Connaître le bonheur de voir sa classe inscrite à l’aventure du Goncourt des lycéens, c’est aussi savoir compter… les pages lues et les jours ! Cette année, le lycée Charles de Gaulle de Dijon fait partie des deux établissements de l’académie participant au prestigieux prix national. De l’annonce de la participation de la classe à celle du lauréat, et au-delà, un itinéraire en dix étapes dans un monde de lectures qui s’apparente souvent à une course contre la montre.

première étape : l’annonce

1er septembre, jour de la rentrée, on annonce aux élèves de 1ère L du lycée De Gaulle de Dijon qu’ils vont lire beaucoup de livres (nombre inconnu) et qu’on ne sait pas quels seront les ouvrages…Voilà une étonnante annonce du professeur de Lettres et de sa collègue documentaliste !

deuxième étape : la réception des livres

Vers le 15 septembre, une partie des 14 romans parvient enfin au lycée ! Tout le monde se retrouve au CDI : on ouvre, on soupèse, on lit la 4ème de couverture, on sent le livre (oui, oui !) et on prend conscience de ce qu’implique le Prix Goncourt : être juré c’est du sérieux !

troisième étape : lectures, partage, activités diverses

Certains ont à cœur d’enchaîner les lectures tandis que d’autres peinent à s’y mettre. On en parle en cours, dans les couloirs et surtout au CDI : échanges informels, sensibles, épidermiques parfois ! En cours, on lit quelques critiques écrites, on regarde des extraits de La Grande Librairie sur France 5 (« Incroyable, ça existe une émission littéraire ?! »). On prépare une petite cérémonie pour présenter l’aventure aux familles et aux collègues : lecture à haute voix de certains passages et petits gâteaux pour la convivialité ! Le reste des livres nous parvient : on ne peut reculer et il faut tenir une moyenne de pages lues par jour si on veut que sa voix, au vote, ait du sens.

quatrième étape : rencontre avec des auteurs

Le 11 octobre, direction Nancy pour rencontrer 6 des 14 auteurs : des questions avaient été au préalable préparées et envoyées aux organisateurs lorrains. Accueil des écrivains digne de celui de rock stars ! Selfies, dédicaces, ambiance assurée. Dans le bus du retour, certains lisent et quelques réfractaires décident de s’y mettre finalement : avoir eu un contact modifie la perception du Prix…

cinquième étape : (re)motiver les troupes

Le travail pleut dans toutes les matières mais il faut lire, lire…Alors on se réunit au CDI, on écrit des petits textes, on débat et ça chauffe parfois ! On repart avec des exemplaires dans le sac pour lire pendant les congés de Toussaint.

sixième étape : élire son tiercé et son délégué régional

Le jour de la rentrée, le 3 novembre, on élit l’élève qui sera délégué(e) pour représenter la classe aux délibérations régionales. Chaque volontaire fait valoir ses compétences, son enthousiasme. Et le lundi 7 novembre, la classe vote pour son « tiercé ». S’excluent ceux qui n’ont lu qu’un livre…

septième étape : délibération régionale

Le lundi 14 novembre, en route pour Lyon. L’élève déléguée, accompagnée du professeur de Lettres, retrouve à la Fnac (partenaire) les autres élèves des lycées des régions Auvergne-Rhône Alpes-Bourgogne. Pendant que les enseignants papotent et se promènent à Lyon, les délégués, investis de leur mission, déterminent le tiercé régional et votent pour les deux élèves qui iront délibérer à Rennes, dans l’académie qui fit naître le Prix.

Fierté du professeur : l’élève du lycée, aux côtés d’un élève d’Issoire, a été choisie ! Le lycée de Brochon vit aussi l’aventure : les deux professeurs décident de permettre à leurs élèves respectifs de se rencontrer ultérieurement…

huitième étape : délibération nationale

Le rythme s’accélère ! Le mercredi 16 novembre, l’élève élue déléguée régionale part en compagnie du professeur documentaliste pour un long périple en terre bretonne. Dans le train, les discussions littéraires vont… bon train ! Hôtel à Rennes puis délibérations le 17 au matin. C’est du sérieux, en huis clos.

neuvième étape : proclamation

A 12h45 sur France 3 : les flashs crépitent, les micros sont branchés : c’est Gaël Faye avec Petit Pays qui est couronné du joli Prix Goncourt des Lycéens. Bonheur au lycée d’apprendre la nouvelle même si cette année France 3 n’a pas montré en direct l’annonce : cinq minutes de différé et juste la journaliste qui donne la nouvelle ont un peu déçu les élèves restés au lycée. Mais bonheur de voir gagner un roman fortement plébiscité classe ! Tous les délégués régionaux se rendent en fin de journée au Ministère de l’Éducation Nationale à Paris : officialisation, rencontre avec Gaël Faye et d’autres personnalités qui comptent dans le monde des Lettres. Retour le vendredi 18 en terre bourguignonne, la tête pleine de ce tourbillon.

dixième étape : faire vivre le Prix tout le reste de l’année

L’urgence est passée, on va pouvoir continuer à lire ce qu’on n’a pas eu le temps découvrir. Des brigades littéraires passent dans chaque classe de 2nde pour parler de l’aventure Goncourt (et, au passage, promouvoir la section L). Au CDI, la littérature contemporaine est à l’honneur toute l’année et les « Goncourets » et « Goncourettes » doivent s’en faire les ambassadeurs. Le monde des livres sera à l’honneur toute l’année par le biais de rencontres de professionnels : critiques littéraires, éditeurs, libraires. Pour l’EAF, trois extraits ont été choisis pour des lectures analytiques (dont un délimité par une élève) : on pourra donc parler aussi de son expérience pendant l’entretien…

Une seule envie : pour les élèves, se démarquer au lycée en se présentant comme les vrais ambassadeurs de la chose littéraire et pour les enseignants, postuler à nouveau pour une prochaine session du Goncourt des Lycéens !

article proposé par V. Letercq, professeur de lettres au lycée Charles de Gaulle à Dijon

photos : Angélique Pajard, professeur documentaliste au lycée Charles de Gaulle à Dijon

Voir en ligne : présentation du Prix Gncourt des Lycéens

Galerie

février 2017 :

janvier 2017 | mars 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • DAAC - organigramme 2016-2017 : (100 %)
  • Orphée et Aloysius Bertrand au musée Magnin à Dijon : (100 %)
  • Rencontres sur l’adolescence à la Minoterie : (100 %)