Accueil  >  événements > La tentation d’Eve restaurée et exposée au Musée du Louvre

Rubrique en Saône-et-Loire

La tentation d’Eve restaurée et exposée au Musée du Louvre

Le 27 octobre 2016 - Samuel Kaczorowski

Joliment surnommée la Joconde de pierre, l’Eve d’Autun vit une des plus belles expériences de sa longue existence et s’expose aux yeux des touristes du monde entier dans le plus grand musée du monde. Elle regagnera ensuite ses terres d’origine, qu’elle avait quittées l’hiver dernier pour aller se refaire une beauté.

Ce mardi 20 septembre 2016, on lisait beaucoup de fierté et d’émotion sur les visages lors du lancement officiel de l’exposition temporaire d’Eve au Louvre par Sophie Jugie, directrice du Département des Sculptures du Musée du Louvre et Pierre-Yves Le Pogam, conservateur en chef, auxquels s’étaient joints Rémy Rebeyrotte, maire d’Autun, Josette Joyeux, adjointe à la culture et Brigitte Maurice-Chabard, conservatrice en chef du Musée Rolin.

Le Musée du Louvre avait largement anticipé ce lancement en l’annonçant dès la semaine précédente sur ses réseaux sociaux très fréquentés.

La Tentation d’Eve est le titre donné à un bas-relief du premier quart du XIIe siècle qui ornait le linteau du portail nord de la cathédrale Saint-Lazare d’Autun. Cette représentation monumentale d’une femme nue couchée dans une posture sensuelle est une œuvre majeure de la statuaire médiévale. Le jeu sur les reliefs, la végétation ondoyante et l’étonnant visage perdu dans une douce rêverie rendent cette sculpture particulièrement fascinante. Ce chef d’œuvre a été classé monument historique en 1935.

une restauration participative

Au printemps dernier, une large campagne de financement participatif avait permis au grand public de contribuer à sa restauration, à laquelle ont également contribué les membres de la Société éduenne. Cette restauration longue, minutieuse et riche en enseignements a été menée par un comité scientifique aguerri dans les ateliers du Centre de recherche et de restauration des Musées de France à Paris.

- en savoir plus : description de l’œuvre et du projet sur le site de financement participatif ulule.

La sculpture retrouvera son berceau originel au tout début de l’année 2017. Elle sera d’ailleurs la figure de proue de la troisième édition des Rendez-vous du Louvre, sur le thème d’"Eve ou la folle tentation", organisés au Musée Rolin d’Autun du 22 juin au 25 octobre 2017.

Aux côtés d’autres œuvres représentatives de la sculpture bourguignonne, La Tentation d’Eve est visible au Musée du Louvre, aile Richelieu, salle n°2, jusqu’au 23 janvier 2017.

contact

Nicolas Lombard, professeur en service éducatif nilombard2@wanadoo.fr

article proposé par N. Lombard

Voir en ligne : service éducatif du Musée Rolin à Autun

août 2017 :

juillet 2017 | septembre 2017


DAAC ACTU

Lettre CAScAD
@daacdijon sur twitter
Fil d'info

Services en ligne

Site académique CSTI
Site arts et culture 71
Site arts et culture 89

Les plus populaires

  • Culture Arts et Sciences dans l’Académie de Dijon : (100 %)
  • Une œuvre au rectorat - appel à productions : (100 %)
  • Centre d’art graphique de la Métairie Bruyère - Parly : (97 %)