search

Accueil > EAC en actions > archives > 2015-2016 > Saône-et-Loire > École primaire Jean Lurçat - collège Robert Doisneau - Chalon-sur-Saône : (...)

École primaire Jean Lurçat - collège Robert Doisneau - Chalon-sur-Saône : "Exposition des classes photo à Chalon-sur-Saône"

samedi 11 juin 2016, par Annabelle Renoud

Le lundi 25 mai avait lieu le vernissage de l’exposition des deux classes photographie à la galerie du Châtelet de Chalon-sur-Saône. Les enfants de l’école primaire Jean Lurçat et du collège Robert Doisneau ont présenté un travail de qualité, en partenariat avec le musée Niépce et les photographes Léo Delafontaine et Guillaume Martial.

La classe photo est le fruit d’un partenariat qui associe différents acteurs intervenant de façon complémentaire. Du côté de l’enseignement, le projet est mené par Nicolas Pied et Caroline Tejedor, professeurs des écoles, ainsi que Vincent Dulong, professeur des écoles et animateur du pôle sciences. Le projet est mené en lien avec Laurent Vallon, médiateur au musée Niépce et responsable adjoint du service des publics, et Lionel Lhenry, professeur des écoles en retraite, ancien professeur détaché au service des publics du musée, pour l’ensemble des travaux argentiques. Il bénéficie également de l’intervention de Nicéphore Cité et de plusieurs artistes et photographes professionnels.

Une convention, en passe d’être signée entre l’Inspection Académique et la municipalité, devrait pérenniser cette classe spécifique lancée en 2008 et dont le volume horaire est de trois heures par semaine, modulables suivant les projets.

vers un Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle

La classe photo est le début d’un vrai cursus, puisque les élèves peuvent ensuite poursuivre l’activité au collège Doisneau dans le cadre de la Classe à Horaires Aménagés Photographie, puis au lycée Mathias, ce qui permet la création d’un parcours "photographie" inédit en France.

Cependant elle n’a pas pour autant l’ambition de transformer en photographes professionnels tous les élèves qui y participent, comme le souligne Nicolas Pied : « L’idée est que les élèves acquièrent du recul par rapport aux images, qui aujourd’hui sont omniprésentes. Au niveau scolaire, elle est aussi très importante et permet notamment de revaloriser les enfants qui sont en échec. » Les effets sont effectivement visibles puisque tous les élèves profitent de cette pratique : les bons élèves s’épanouissent, ceux en difficulté reprennent confiance et changent leur regard sur l’école.

contacts

Nicolas Pied, directeur de l’école Jean Lurçat nicolas.pied@ac-dijon.fr

Julia Malpeyre, enseignante en arts plastiques au collège Doisneau, responsable de la classe photographie Julia.Rieutord@ac-dijon.fr